La cuisine de Solenne

On a tous de supers bonnes raisons de ne pas cuisiner : on n'a pas le temps, pas d'idées et surtout on n'a pas vraiment les cuisines du Ritz ni le talent d'Alain Ducasse. Pourtant avec un peu de motivation, tout le monde peut y arriver!

23 mars 2011

Salade crevettes - mangue - pamplemousse chinois et moi et moi et moi

Cette recette est publiée dans le cadre du concours Osezcuisiner.fr : http://www.osezcuisiner.fr.

Et oui, l'ingrédient bizarroïde du Cékoiça ? d'hier est bien un pamplemousse chinois! Bravo à Alexis qui a trouvé la réponse sur le groupe facebook "La cuisine de Solenne" : http://www.facebook.com/pages/La-cuisine-de-Solenne/435866770650.

La première fois que j'en ai mangé, c'était en Thaïlande. Je revenais d'un mois au Cambodge et j'avais viré boulimique. Je faisais cinq repas par jour et entre les repas j'alternais entre Oreo et pamplemousse chinois. J'avais l'impression d'être un monstre, un genre de machine à manger mais j'ai trouvé mon maître : ma pote Julie, no limit quand il s'agit de la bouffe. Ca m'a même vallu une bonne crise de panique un soir à 4h du mat où ne voyant pas Julie et Peter rentrer, alors qu'ils étaient juste derrière nous en scooter, j'ai commencé à me dire qu'ils avaient eu un accident, que c'était la grosse cata, qu'il fallait appeler les pompiers, la police, l'ambassade (me jugez pas, j'avais un peu abusé de l'alcool local). Au final, la gredine avait eu une petite fringale et s'était arrêtée pour s'enfiler des bananas pancake. Je sais pas si je lui en voulais de m'avoir mis les pétoches de ma vie ou de s'être fait des banana pancake sans moi, mais depuis le pamplemousse chinois c'est un peu notre madeleine de Proust de la Thaïlande. Pour toi qui n'a pas d'attachement sentimental au pamplemousse chinois, petit lecteur, tu apprécieras sûrement le fait que tu peux détacher les petits grains avec tes doigts, ce qui peut t'occuper pendant tout un épisode de Top Chef. Mais pense quand même à t'arrêter, sinon tu t'exposes à des désordres intestinaux que seule la cuisine chinoise peut t'infliger.

Temps de préparation : 20 minutes

Pour 4 personnes ihf_052:

- 1/2 pamplemousse chinois

- 500 g de crevettes

- 1 concombre

- 1 mangue

- 4 sucrines

- 1 citron vert

- 1 c.s. de sauce soja

- 1 c.s. d'huile d'olive

- 1 pincée de sucre

- quelques feuilles de coriandre et de menthe

Dans les assiettes, disposez la salade (ou les sucrines coupées), la mangue et le concombre découpés en batônnets, les crevettes décortiquées.

Mélangez le jus du citron vert, le soja, l'huile d'olive et le sucre. Emulsionnez, salez et poivrez. Assaisonnez vos assiettes et parsemez de menthe et de coriandre ciselées.

Le détail qui tue :

J'ajoute une cuillère à café de pâte de piments (type Suzi Wan) dans la vinaigrette pour le côté spicy.

Je remplace la sauce soja et le sucre par de la sauce yakitori, déjà sucrée.

Si tu es une grosse flemmasse / un cadre dynamique :

Laisse tomber les sucrines, un coeur de laitue sous vide fera l'affaire.

Ne te laisse pas tenter pas les crevettes déjà cuites et décortiquées, mais si tu galères à trouver un poissonnier, les crevettes surgelées, ça peut le faire.

Posté par solenne d à 11:30 - La cuisine des frimeuses - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Poster un commentaire