La cuisine de Solenne

On a tous de supers bonnes raisons de ne pas cuisiner : on n'a pas le temps, pas d'idées et surtout on n'a pas vraiment les cuisines du Ritz ni le talent d'Alain Ducasse. Pourtant avec un peu de motivation, tout le monde peut y arriver!

02 décembre 2010

Mon poissonnier est un type formidable ou la recette du carpaccio de St Jacques

Solenne_043Souvent les gens me demandent : "Tant d'imagination et de créativité, mais d'où te viennent toutes tes idées ma chérie ?". Et je leur réponds : "Je n'en sais rien, je ne saurais même pas te dire, ça me vient tellement naturellement! Je pense que c'est juste le génie.". Enorme cliché. En fait personne me demande ça, mais c'est pas une raison pour pas y répondre.

Et ben je lis les magazines, je vais souvent au resto, je cherche tout le temps de nouvelles adresses et je fais confiance aux professionnels. Par professionnels, j'entends tous ces petits artisans grâce à qui il fait bon vivre dans ce pays : les maniaques du Cantal fruité, les fous de la carotte jaune, les sauveurs de la girolle, les amoureux du tournedos, les rois du bar de ligne. Je traîne sur les marchés comme d'autres feraient les ventes privées de Vanessa Bruno : avec frénésie, avec application, constamment émerveillée par la richesse et la diversité, à la recherche de la pièce ultime qui va me donner une idée de plat. Et puis je discute, je papote, je pose des questions et souvent je repars avec de bonnes recettes.

C'est ce genre de rencontre que j'ai faite cette semaine. Quelques jours de break en NormanSolenne_045die et un petit tour à Trouville pour acheter du poisson. Mais pas n'importe où, chez Robert et Denis. On commande de superbes St Jacques, un bar, des maquereaux, des bulots et comme il faut un peu de temps pour préparer tout ça, on discute. L'homme n'est pas avare de conseils : j'ai le droit à une leçon sur le nettoyage des St Jacques, des astuces de cuisson, des recettes et quelques boutades : "T'as 24 ans et tu travailles pas! Moi j'ai commencé à 15 ans sur les chalutiers, va falloir s'y mettre!", "Ah bah c'est madame qui commande et c'est monsieur qui paye!". Ca fait longtemps que j'ai envie de me lancer dans un carpaccio de St Jacques, j'en profite pour en savoir un peu plus. Notre poissonnier a vécu dans les îles, alors il m'oriente sur une recette toute simple : huile d'olive et citron vert.

Temps de préparation : 10 minutes.

Pour 4 personnes :Solenne_057

- 4 belles St Jacques extra fraîche

- 6 c.s. d'huile d'olive pas trop fruitée

- 1 citron vert

- 1 gousse de vanille

Nettoyez les St Jacques. Détachez le corail, gardez le pour un autre usage. Coupez les St Jacques en fines escalopes et disposez sur des assiettes.

Préparez la marinade avec l'huile d'olive et le jus du citron. Fendez la gousse de vanille, détachez les grains et ajoutez les à la marinade.

Au moment de servir, nappez les St Jacques de marinade. Ne le faites pas à l'avance, le jus de citron "cuirait" la St Jacques.

Le détail qui tue :

  • Décorez avec des graines de pavot ou des baies rouges
  • Pour une marinade encore plus parfumée, vous pouvez chauffer l'huile d'olive avec les grains de vanille et l'utiliser refroidie.

Posté par solenne d à 21:30 - Faites confiance aux professionnels - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Poster un commentaire